English Français
Sciences occultes, démonologie, chiromancie
Resultats (1 - 30) sur 70Page:   [1]   2  3  >>

BODIN, Jean. De la Démonomanie des sorciers. 

Paris, Jacques du Puys, 1580.

LA RARE ET RECHERCHÉE ÉDITION ORIGINALE.
Dorbon, tout comme Stanislas de Guaïta, dans le catalogue de sa fabuleuse bibliothèque occulte, ont eu 5 exemplaires en éditions postérieures de la démonomanie des sorciers, mais pas l'édition originale.
Cet ouvrage est considéré comme le meilleur que l'on ait sur la Sorcellerie.
Dans la préface, Bodin dit que c'est après avoir assisté au procès d'une sorcière qu'il s'est "advisé de faire ce traicté que j'ay intitulé, DEMONOMANIE DES SORCIERS, pour la rage qu'ils ont de courir après les Diables, pour servir d'advertissement à tous ceux qui le verront, à fin de faire cognoistre au doigt & à l'oeil, qu'il n'y a crimes qui soient à beaucoup près si execrables que que cestuy-cy, ou qui méritent peines plus griefues".
Bodin est un véritable reflet des opinions de son temps : il croit aux pactes faits avec les démons, à l'évocation des morts et à la copulation charnelle avec les démons. Il a par ailleurs, pour son compte personnel, un esprit familier qui ne le quitte pas, qui le conseille dans toutes les circonstances de la vie.
Alors qu'au point de vue religieux, Bodin était très tolérant - il faillit même perdre la vie durant la Saint Barthélemy- il l'est beaucoup moins lorsqu'il s'agit des sorciers puisque, dans sa réfutation des opinions de Jean Wier qui soutenait que les sorciers sont le plus souvent des malades ou des fous et qu'il ne fallait pas les brûler, lui, au contraire, exprime le désir de réunir des centaines de sorciers et sorcières pour pouvoir lui-même les griller en seul tas.
Précieux exemplaire Maurice Garçon.
Maurice Garçon, avocat, essayiste et historien français était aussi un passionné d'ésotérisme et a écrit plusieurs livres sur la sorcellerie et a rassemblé dans son appartement parisien de la rue de l’Éperon une bibliothèque spécialisée (dont 400 ouvrages sur le Diable) qui seront vendus aux enchères quelques mois avant son décès. Dans l'avant propos du catalogue de cette vente il écrira "Quelque douleur que j'en éprouve, je me suis résolu à me séparerr de mes vieux amis (...). Je confie donc ma bibliothèque aux amateurs, en espérant que certains pourront y poursuivre l'étude de l'évolution de l'esprit. (...) Alors ces livres reprendront la vie qui les animait, ils retrouveront leur raison d'être et donneront à leur nouveaux détenteur les joies que j'ai connues dans leur commerce. Je leur rends donc leur liberté, avec l'espoir que leur dispersion leur fera rencontrer d'autres amis".

Bodin. De la Démonomanie des sorciers. 1593

BODIN, Jean. De la Démonomanie des sorciers. 

Anvers, Arnould Coninx, 1593.

Cet ouvrage est considéré comme le meilleur que l'on ait sur la Sorcellerie".
Édition complète de la "réfutation des opinions de Iean Wier" qui occupe les 65 dernières pages.
Dans la préface, Bodin dit que c'est après avoir assisté au procès d'une sorcière qu'il s'est "advisé de faire ce traicté que j'ay intitulé, DEMONOMANIE DES SORCIERS, pour la rage qu'ils ont de courir après les Diables, pour servir d'advertissement à tous ceux qui le verront, à fin de faire cognoistre au doigt & à l'oeil, qu'il n'y a crimes qui soient à beaucoup près si execrables que que cestuy-cy, ou qui méritent peines plus griefues."
Bodin est un véritable reflet des opinions de son temps : il croit aux pactes faits avec les démons, à l'évocation des morts et à la copulation charnelle avec les démons. Il a par ailleurs, pour son compte personnel, un esprit familier qui ne le quitte pas, qui le conseille dans toutes les circonstances de la vie.
Alors qu'au point de vue religieux, Bodin était très tolérant - il faillit même perdre la vie durant la Saint Barthélemy- il l'est beaucoup moins lorsqu'il s'agit des sorciers puisque, dans sa réfutation des opinions de Jean Wier qui soutenait que les sorciers sont le plus souvent des malades ou des fous et qu'il ne fallait pas les brûler, lui, au contraire, exprime le désir de réunir des centaines de sorciers et sorcières pour pouvoir lui-même les griller en seul tas. (Dorbon)

BEL EXEMPAIRE, TRÈS PUR, DE CET OUVRAGE RECHERCHÉ.
Rare dans cet état.

MANUSCRIT DES CLAVICULES DE SALOMON. Clavicules du Rabbi Salomon, traduites exactement du texte hébreu en Français par Mr Pierre Morissonneau, Professeur des Langues Orientales et Sectateur des Sages Cabalistes:
Le tout enrichi d'un grand nombre de figures mystérieuses, de Talismans, Pendacules, Cercles, Canderies et Caractères, avec la manière méthodique de les composer d'une ample explication des principes de la science occulte des plus fameux Nécromanciens, qui ont vécu depuis Salomon jusqu'à présent. Augmentées de leurs plus rares secrets. 

s.l., s.n., [v.1790].

Manuscrit joliement calligraphié et illustré de 93 pentacles et de nombreux tableaux, carrés magiques, sceaux et symboles ésotériques, le tout en couleur.
Les clavicules de Salomon sont certainement le plus célèbre traité sur les secrets de la science cabbalistique et de la magie.
Les plus vieux manuscrits des clavicules datent du XV ème siècles et sont en grec. Dès le seizième siècle on voit apparaître des versions en latin et en italiens, puis plus tardivement en Français, avec des remaniements parfois importants.
Notre manuscrit dans sa version de Pierre Morisseau est à rapprocher du manuscrit 4670 conservé à la Wellcome Library.
Dans notre exemplaire les clavicules sont composées de 17 chapitres :
1. Quelles dispositions doit avoir celui qui veut participer aux secrets de la Science Cabalistique.
2. Quels sont les tems et les lieux propres aux Opérations du grand Art.
3. Des matieres qui servent aux opérations, et de la maniere de les préparer cabalistiquement.
4. Quels sont les Instrumens et Ustenciles qui sont nécessaires aux operations du grand Art.
5. Quelles sont les influences et les vertue secrettes que les differentes situations où se trouve la Lune, donnent aux opérations de l'Art.
6. De la maniere de Travailler aux Figures, Talismans, Caracteres, etc, selon les rêgles de l'Art.
7. Dans lequel on explique la manière de faire les Pentacules suivant la méthode des anciens Rabins qui ont été les plus habiles dans la Science occulte & Cabalistique.
8. Des Couleurs qui sont propres aux sept Planettes.
avec dessins carrés magiques, sceau
9. Des choses qui sont spécialement affectées, propres et consacrées aux sept Planettes et aux Esprits et Génies qui dirigent leurs influences.
10. Des Anneaux mystérieux dont les plus anciens Docteurs de la Cabale se sont servi avec un merveilleux succès.
11. Des Oraisons en forme d'Exorcismes, pur consacrer toutes les choses qui servent aux opèratiions du grand Art.
12. Des Songes mysterieux, et de la maniere de se préparer pour en avoir tels qu'on le peut souhaiter, et qui servent de revelations sur ce qu'on desire.
13. Dans lequel on donne des Secrets d'une grande curiosité.
14. Des heures du jour et de la nuit pur les set jours de la semaine par raport aux Planettes qui les dominent.
15. Des Parfums propres aux sept Planettes pour chaque jour de la semaine, avec la maniere de les composer.
16. Des Oraisons, Invocations et Conjurations pour chaque jour de la Semaine, et de la maniere de les reciter.
17. Des Noms des Anges des heures du jour & de la nuit de chaque jour de la semaine.

Resultats (1 - 30) sur 70Page:   [1]   2  3  >>
25 rue du Maréchal Foch   78110 Le Vésinet
tel. 01 30 71 69 85
TVA intracommunautaire : FR87515091171
© Librairie Eric Zink Livres Anciens