English Français
Votre sélection

VERLAINE, Paul. Mes Hopitaux. 

Paris, Léon Vanier, 1891.

Un volume in-12 (186x127 mm), frontispice, (4)-74-(1)-(1 bl.) pages.  reliure : Demi maroquin à coins brun (reliure légérement porstérieure signée de Canapé) , dos à cinq nerfs orné et doré portant le titre doré, tête dorée. Couvertures d'imprimeur d'origine et dos conservés. 

Édition originale.
A partir de 1886, Verlaine fit des fréquents séjours dans les hôpitaux parisiens, à Tenon, Broussais, Cochin, L'Asile des convalescents à Saint-Maurice...
On l'y soigna d'une vieille arthrite, favorisée par l'abus d'alcool et les traces d'une maladie vénérienne.
Durant ses convalescences forcées, le poète continua de travailler et recut même ses amis. Ses déconvenues lui inspirerent ce petit texte en prose, enjoué et railleur, qui lui servit probablement d'exutoire et fut publié par Leon Vanier, son éditeur attitré :
« Or çà, mes hôpitaux de ces dernières années, adieu ! sinon au revoir ; alors, salut ! en tout cas ; j'ai vécu calme et laborieux chez vous. »
Portrait de Verlaine en tenue d'hopital dessine par F.-A. Cazals et tire en sanguine.

Vendu

25 rue du Maréchal Foch   78110 Le Vésinet
tel. 01 30 71 69 85
TVA intracommunautaire : FR87515091171
© Librairie Eric Zink Livres Anciens