English Français
Sélection du moment

MESMER, Franz Anton. Mémoire sur la découverte du magnétisme animal
[Relié avec :]
Les débris du baquet ou Lettres critiques de la requête de Mesmer. A Paris, Chez les Marchands de Nouveauté. 1784. 

Paris, P.Fr. Didot le jeune, 1779.

Édition originale du plus important ouvrage de Mesmer dans lequel il présente ses travaux sur le magnétisme animal.
Mesmer pensait qu'un "magnétisme animal" imprègnait l'univers et existait en toute chose vivante. Il croyait que sa transmission d'une personne à une autre pourrait guérir diverses maladies nerveuses grâce à ses propriétés curatives.
Arrivé à Paris en 1778, il a mis en place des cures de guérisons lucratives employant des rituels élaborés destinés à impressionner ses patients. Le succès fut immédiat.
Mesmer a été ensuite discrédité par un comité de l'Académie française des sciences (comprenant Lavoisier et Benjamin Franklin) et en 1785 a été forcé de quitter la ville.
Si beaucoup de ses contemporains ont considéré ce que l'on appelle aujourd'hui le Mesmérisme comme du charlatanisme, sa théorie du magnétisme animal a jeté les bases de l'hypnose moderne et de la psychothérapie.
II. Plaquette fort rare critiquant les pratiques de Mesmer. Le baquet magnétique était une invention de Franz Anton Mesmer conçue pour stocker et distribuer fluide magnétiquel. C'était une baignoire en bois partiellement rempli avec des bouteilles d'eau magnétisée. Lors des cures, le patient était placé dans cette baignoire qui était recouverte d'un couvercle en bois.
Exemplaire très frai, relié sur brochure, à toute marge.

5 rue du Maréchal Foch   78110 Le Vésinet
tel. 01 30 71 69 85
TVA intracommunautaire : FR87515091171
© Librairie Eric Zink Livres Anciens