English Français
Votre sélection

AMPERE, André-Marie. Lettre de M.Ampère à M. le comte Berthollet, sur la détermination des proportions dans lesquelles les corps se combinent d'après le nombre et la disposition respective des molécules dont leurs particules intégrantes sont composées. in. Annales de Chimie. Tomes 89 et 90. 

Paris, J. Klostermann fils, 1814.

Deux tomes reliés en un volume in-8 (189x119 mm), 336 pages / 336 pages.  reliure : Cartonnage d'époque, dos lisse portant la pièce de titre, tranches jaunes. Un manque à la pièce de titre. Une tomaison manuscrite ajoutée à la main au dos.

Édition originale.
L'article d'Ampère se trouve pages 43 à 86 du tome 90.

Dans cet article, Ampère énonce, ce qui lui parait naturel, le fait que le nombre de molécules dans les gaz est toujours le même à volume égal, ou est toujours proportionnel au volume.
C'est la célèbre hypothèse qu'Avogadro avait émise dans son "Essai d'une manière de déterminer les masses relatives des molécules élémentaires des corps, et les proportions selon lesquelles elles entrent dans ces combinaissons" en 1811.
Ampère ne citant pas les travaux de son prédécesseur, la rédaction des Annales de Chimie lui demanda donc de le faire.
Ampère ajouta volontier une note en ce sens (page 47).
Notons encore que si c'est en raison de cet énoncé que nous attachons une grande importance à cette lettre, il n'en allait pas de même pour Ampère qui entendait y traiter de chimie structurale. Ampère imagine des figures géométriques de polyêdres selon lesquelles pourraient s'organiser les molécules. La position et l'ordonnancement des atomes dans les molécules et cristaux (se qu'on appelle la stéréochimie) condionnent leurs propriétés.

provenance: Dr Schlumberger (ex-libris).

Prix : 450 €

25 rue du Maréchal Foch   78110 Le Vésinet
tel. 01 30 71 69 85
TVA intracommunautaire : FR87515091171
© Librairie Eric Zink Livres Anciens