English Français
Votre sélection

SENDIVOGIUS, Michael. Novum lumen chemicum, e naturae fonte et manuali experientia depromptum. Cui accessit tractatus de Sulphure. Auctoris anagramma, divi leschi genus amo. 

Genève, Ioannis Ant. & Samuelis de Tournes, 1653.

Un volume in-8 (161x99 mm), 11-(3)-175 pages. Pagination continue.  reliure : Plein vélin du vingtième siècle, dos lisse. Rousseurs assez pronocées. Quelques traces de mouillures marginales. 

Édition peu courante des deux traités les plus importants du Cosmopolite. La "Nouvelle lumière chymique" et son "Traité du Souphre", à partir de la page 89.
Le nom de l'auteur donné sur les pages de titre "Divi Leschi Genus Amo" et "Angelus doce mihi ius " sont les anagrammes de Sendivogius, mais l'oeuvre est en fait d'Alexandre Sethon, dit le Cosmopolite.
Alexandre Sethon passa sa vie à convaincre de la réalité de l'alchimie. Complètement désintéressé, il alla de villes en villes pour convaincre les plus incrédules en réalisant des transmutations de plomb en or. Sa notoriété fût croissante et il fut appelé à la cours de l'électeur de Saxe, Christian II, ou il réalisa une transmutation.
L'or obtenu résista à toutes les épreuves. Alors sommé de donner son secrêt. Sethon refusa, il fut tortuté puis emprisonné en vain.
Il fut libéré par Michael Sendivogius à qui il donna sa provision de pierre philosophale et ses manuscrits. Il succomba peu de temps après à ses blessures.
Après avoir épousé sa veuve, Sendivogius publia les traités de Sethon.

références: Duveen [544].

provenance: R. Durand (tampon ex-libris sur la garde).

Prix : 900 €

25 rue du Maréchal Foch   78110 Le Vésinet
tel. 01 30 71 69 85
TVA intracommunautaire : FR87515091171
© Librairie Eric Zink Livres Anciens