English Français
Votre sélection

GENDRIN, Auguste-Nicolas. Consultation médico-légale sur les circonstances et les causes de la mort violente du Prince de Condé. 

[Paris], Imprimerie de Crapelet, [1831].

Un volume in quarto (252x200 mm), (2)-60 pages.  reliure : Cartonnage postérieur, dos lisse portant la pièce de titre. Quelques rousseurs sur les premières et dernières pages. 

Édition originale.

Rare exemplaire de ce premier tirage (aucun exemplaire dans les bibliothèques publiques. seul le second tirage de 75 pages étant référencé (source : worldcat).
Le second tirage de 75 pages se distingue par sa collation et par la correction d'un manque et d'une erreur de composition du premier tirage (le notre). Cette modification est précisée en note de bas de page du second tirage (p.7).
Cet ouvrage contient les secondes conclusions rendues par le médecin Auguste-Nicolas Gendrin sur les causes de la mort du Prince de Condé (1756-1830), à la suite de la seconde enquête effectuée à la demande du Prince Jules-Armand-Louis de Rohan. En effet, la thèse du suicide mis en avant lors de la première instruction ne pu être acceptée par la famille et les légitimistes, persuadés que le prince fut assassiné.
Lors de cette dernière investigation, un mémoire détaillé comprenant la description des blessures observées sur le corps du Prince, ainsi que les témoignages et l'analyse des circonstances de son décès survenu le 27 août 1830, fut remis à Gendrin qui, après son étude, conclue par la thèse d'un assassinat par strangulation.
Cet ouvrage est organisé en trois parties : l'introduction et la conclusion de Gendrin et le mémoire qui lui fut présenté.
Aujourd'hui, l'hypothèse la plus retenue est une mort accidentelle survenue à la suite d'une strangulation faite dans un but de stimulation sexuelle, qui aurait été maquillée en suicide par Sophie Dawes, la Baronne de Feuchères.

Prix : 300 €

25 rue du Maréchal Foch   78110 Le Vésinet
tel. 01 30 71 69 85
TVA intracommunautaire : FR87515091171
© Librairie Eric Zink Livres Anciens